Au Togo, le programme de protection sociale Novissi a fait bondir le taux de pénétration du Mobile Money

Au Togo, le programme de protection sociale Novissi a fait bondir le taux de pénétration du Mobile Money


(Agence Ecofin) – Dès le début de la pandémie, le Togo a mis en place un revenu universel de solidarité distribué aux plus démunis via le Mobile Money. Non seulement, le système s’est révélé très efficace sur le plan social, mais il a aussi permis au pays d’accélérer son inclusion financière et la numérisation de son économie.

La pénétration des services financiers mobiles a connu une hausse de 7% en moins d’un an au Togo. Introduits dans le pays en 2013, ils atteignent désormais 62% de la population selon le dernier rapport national sur l’évolution des marchés régulés.

Ce succès est principalement celui du programme de revenu universel de solidarité «Novissi», mis en place au début de la pandémie par les autorités. C’est ce que révéler une analyse effectuée par la Banque Mondiale sur l’impact du dispositif sur les populations les plus vulnérables.

D’après l’institution, le programme a permis la création de 170 278 nouveaux comptes dématérialisés, entre avril 2020 et janvier 2021. La plateforme, qui revendique un montant total de 13,3 milliards FCFA octroyés à environ 820 000 personnes depuis son lancement , a surtout bousculé les habitudes, transformant les téléphones en porte-monnaies électroniques. Entraînant ainsi une augmentation du nombre d’utilisateurs de l’argent mobile dans le pays.

En outre, Novissi, venu depuis la fin 2020 par une ONG, Donner directement, a également utilisé de données géospatiales et démographiques, d’enquêtes à haute fréquence par téléphone mobile et d’algorithmes d’apprentissage automatique sur les enregistrements de nouveaux comptes, pour toucher en quelques mois plus de 50 000 bénéficiaires parmi les plus démunis.

Au Togo, le nombre d’utilisateurs de mobile money tourne autour de 5 millions de personnes, sur une population de 8,2 millions d’habitants.

Octave Bruce

Laisser un commentaire